logo Navigation rapide : Accueil - Articles - Tous les Whiskies - Forums

Sujet : Cherche son chemin dans la petite jungle du whisky
Forum Public / Le single malt / Cherche son chemin dans la petite jungle du whisky
- Vous devez être identifié pour ajouter un message dans ce sujet
Bonjour, vous n'êtes pas identifié
S'identifier - S'inscrire - Aide
Il y a en tout 19 visiteurs en ligne :: 19 inconnus et 0 membre.
ligne
[ Ecrire une réponse ]

<< < Page précédentePage : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Page suivante > >>
[ Bas de la page - Dernier message ]
Auteur Sujet : Cherche son chemin dans la petite jungle du whisky
luchs72

(Membre)
Posté le: 01/12/12 23:55 [Répondre ]
ps:le Talisker distillers edition est très bon
Fred
Distillateur
(Administrateur)
Posté le: 03/12/12 12:00 [Répondre ]
welcome luchs72

De mon point de vue, un ou deux verres tous les jours, c'est trop nono Pardon d'être moralisateur mais la pente est vite savonneuse dans ce domaine et il ne faut pas griller les étapes.

Cela dit, je suis passé par cette engouement et je comprends tout à fait. Mais quand, au milieu de l'après-midi, des saveurs de Lagavulin reviennent en bouche et qu'il monte une envie (un besoin ?) de prendre un petit verre, il est temps de faire une break ! Ce forum est public, j'en suis responsable, je dois donc faire ce genre de remarques prof

Pour ce qui est des découvertes de saveurs, le whisky est un très riche domaine. Les plus grosses claques arrivent souvent dans les salons, comme le Whisky Live à Paris, par exemple. On pense avoir fait le tour de la question et pan ! Un extraterrestre révolutionne notre jugement ... C'est très formateur et enrichissant. Autant pour ce que l'on boit que pour les gens que l'on rencontre.

Pour ce qui est des notes de dégustation, le conseil est très juste. J'ai suivi cette voie avec les Guides de Michael Jackson. Ils ont été très longtemps sur ma table de chevet. Dans un premier temps, on suit les notes du maître, puis on vole de ces propres ailes.

Bonne découvertes et bonne dégustations (modérées)
SINGLEMALT
Mieux vaut 1 excellent dram...que 2 médiocres .(Life is too short to drink bad whisky).......Denis
(Rédacteur)
Posté le: 03/12/12 16:37 [Répondre ]
En réponse, on peut donner une petite nuance...
deux drams d'1cl...chacun
Fred
Distillateur
(Administrateur)
Posté le: 03/12/12 16:40 [Répondre ]
Oui, c'est très vrai !
Oreilledours

(Membre)
Posté le: 03/12/12 21:41 [Répondre ]
Pour ma part en terme de "consommation" je suis assez fluctuant, certaines semaines se termineront avec une seule petite dégustation ou bien 3/4.

Une seule constante: 1/2cl à chaque fois pas plus.

J'avoue avoir la hantise de tomber de manière traitre dans l'abus d'alcool chronique...d'autant plus que les saveurs très agréables et variées du whisky s'avèrent vite envoutantes...à en oublier qu'il s'agit d'une eau de vie costaud. nono

Concernant le guide de ce cher Michael, il se trouve effectivement à mon chevet et je le consulte régulièrement pour découvrir des whiskies ou me donner des pistes d'exploration nouvelles. Cependant, je dois avouer qu'entre ce qu'il a pu percevoir en amateur chevronné qu'il était et ce que je perçois du whisky évoqué en tant que petit padawan...il y a un cap!...que dis-je, un cap?...une péninsule!! mad

De ce fait, je fais très attention en le manipulant, je ne fais pas "confiance" aveuglement à ce qui j'y lis pour choisir un whisky. C'est une aide parmi d'autre.
Là où lui sent de la prune, des fruits secs, des notes de fleurs de bruyère, je ne sentirai rien...et risquerais d'être déçu de ne pas retrouver ce que j'en attendais.
De plus, quelle frustration ce serait de ne pas pouvoir apprécier toute la richesse d'un bon whisky?! L'impression de "griller" des étapes dans notre découverte.

Suis-bien clair ? mad

mise à jour : 03/12/12 21:52
Fred
Distillateur
(Administrateur)
Posté le: 04/12/12 10:00 [Répondre ]
Pour moi oui, je me reconnais beaucoup dans ces descriptions.

Mon approche personnelles du whisky dans les premières années a été la suivante :

- Commencer par les OB (Official Bottle, version officielle des distilleries)

Il y a de quoi faire dans cette gamme pour se former le palais. J'ai beaucoup apprécié cette période de découvertes, même si elle était frustrante par certains cotés. Je ne suis pas doué pour analyser des saveurs ... Il faut également dire que j'ai bénéficié de prix bien plus attractifs au début des années 2000. Ça aide pas mal pour découvrir.

- Éviter les Bruts de fûts et les les embouteilleurs indépendants

C'est radical, mais je ne voulais pas griller ces fameuses étapes. Il y a des choses énormes de ce coté là mais je voulais me former le palais avant de monter plus haut. A la fois pour apprécier ces breuvages et pour ne pas me fermer trop vite la porte aux classiques. J'entendais trop souvent : quand tu goutes aux brut de fûts, c'est difficile de revenir en arrière. Ce n'est naturellement pas aussi tranché ... Bref, comprendre d'abord les versions officielles avant de tester les versions "spéciales".

- Tester les horizontales puis les verticales

Ratisser large dans un premier temps, des Low lands jusqu'à Islay, en passant par l’Irlande et même le Japon (horizontales). Puis tester les différents ages des distilleries pour comprendre l'évolution (verticales). Très intéressant pour les écossais, beaucoup plus dur pour les japonais (Pour moi, ils brassent trop les saveurs entre différents ages).

- Pas de bourbon

Pourquoi ? je ne sais pas ...

Et dès qu'on à l'impression de gouter toujours la même chose, On passe à l'étage du dessus. Il faut que le budget suive, naturellement. Mais l'apprentissage précédent permet de faire des choix plus judicieux. Cela dit, on se plante quand même, il ne faut pas rêver !

Et toujours, toujours rester novice ... Les tests en aveugle aident beaucoup de ce coté là bg

Bonnes dégustations
Dagde
Je ne suis pas péremptoire, j'ai simplement raison
(Membre)
Posté le: 04/12/12 13:33 [Répondre ]
Il est fort ce Fred .
Globalement, il faut effectivement voir les gammes classiques avant d'aller chercher les versions perdues. La découverte des notes de dégustation (choses personnelles) est très utile pour vraiment discerner ce que l'on aime.

TOUTEFOIS,il ne faut pas en faire une frustation. Parfois en tant que débutant, tu auras du mal à trouver toutes les saveurs (à les verbaliser) mais ca viendra petit à petit. Déguster avec d'autres personnes, à l'aveugle également, peuvent être formateurs en sus.
Par ailleurs tu as bien compris que les notes du net (si prestigieuses soient-elles) ne sont pas un gage de réussite pour soi.

Après les salons et samples sont un bon moyen de découvrir de bien belles choses
Fred
Distillateur
(Administrateur)
Posté le: 04/12/12 15:50 [Répondre ]
Il est fort ce Fred .
Dit celui qui a décidé de gouter toutes les distilleries d’Écosse ! Et qui ne doit pas en être loin
Dagde
Je ne suis pas péremptoire, j'ai simplement raison
(Membre)
Posté le: 04/12/12 18:12 [Répondre ]
.... Ton explication était très bonne je trouve .

Sinon oui j'en suis pas loin, il me reste :

Western Highlands :
Glenlochy

Eastern Highland :
Glenesk

Speyside :
Coleburn
Glen Moray

Les 2 premiers, c'est pas évident. Les 2 derniers ca devrait aller .
SINGLEMALT
Mieux vaut 1 excellent dram...que 2 médiocres .(Life is too short to drink bad whisky).......Denis
(Rédacteur)
Posté le: 04/12/12 19:22 [Répondre ]
Il y a du rare...malt....la-dedans...
Dagde
Je ne suis pas péremptoire, j'ai simplement raison
(Membre)
Posté le: 04/12/12 19:30 [Répondre ]
Oui mais comme tout ce qui est rare ... (qui plus est rare malt )
[ Haut de la page ]
<< < Page précédentePage : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Page suivante > >>

logo