logo Navigation rapide : Accueil - Articles - Tous les Whiskies - Forums

Sujet : Talisker 10 ans (46 %)
Forum interne / Discussions autour des Single malts / Talisker 10 ans (46 %)
- Vous devez être identifié pour ajouter un message dans ce sujet
Bonjour, vous n'êtes pas identifié
S'identifier - S'inscrire - Aide
Il y a en tout 2 visiteurs en ligne :: 2 inconnus et 0 membre.
ligne
[ Ecrire une réponse ]

<< < Page précédentePage : 1 2 Page suivante > >>
[ Bas de la page - Dernier message ]
Auteur Sujet : Talisker 10 ans (46 %)
Fred
Distillateur
(Administrateur)
Posté le: 22/07/03 00:00, dernier message le : 22/05/15 [Répondre ]
Laissez ici toutes vos remarques ou notes de dégustation concernant cette version de whisky(ey).
- Pages de référence : la version, la distillerie ou marque.
- Cette version est notée 4/5 par le rédacteur (Fred).
antoine
puis aux amandes
(Membre)


Note: notenotenotenotenote
Posté le: 15/10/04 14:57 [Répondre ]
Sel , poivre et épice, mouelleux et onctueux, un mélange de sucré poivré; mon premier désamour du whisky, car j'étais trop jeune; un excellent retour quand j'ai enfin ouvert les yeux.

Aussi accueuillant que les monts de Skie peuvent être arides et menaçant.

Antoine
IslayJP
La tourbe et l'iode! La terre et la mer! Ancien marin, tout se rejoint! :))
(Membre)
Posté le: 15/10/04 19:10 [Répondre ]
Salut!
Mon épouse vient de m'en offrir une bouteille, avec sa petite soeur Oban 14 ans.
Je le goute ce soir et on en reparle.
A+
JP
antoine
puis aux amandes
(Membre)
Posté le: 16/10/04 21:44 [Répondre ]
Alors Islay?

IslayJP
La tourbe et l'iode! La terre et la mer! Ancien marin, tout se rejoint! :))
(Membre)
Posté le: 16/10/04 23:19 [Répondre ]
Bouteille toujours scellée.
Ca va venir, pas d'inquiétude!
Amicalement
JP
IslayJP
La tourbe et l'iode! La terre et la mer! Ancien marin, tout se rejoint! :))
(Membre)


Note: notenotenotenotenote
Posté le: 17/10/04 00:41 [Répondre ]
Bien,
M'y voilà donc, n'ayant pas pu résister au "plop" du bouchon s'extrayant du goulot de la bouteille

Couleur
Or profond

Nez
Notes salées et légèrement tourbées.
Une certaine fraîcheur liée sans doute à l'impression âcre qu'il laisse quand on le hume.
Paradoxalement, il laisse entrevoir une certaine rondeur, sucrée.
J'y ai trouvé des notes de chocolat.

Attaque en bouche
Waouh! Ca fait mal.
D'abord gouté à température ambiante, environ 20°C, la bête semble indomptable et farouche. La langue et le palais explosent. Je n'aime pas ce déferlement brutal.
Les notes salées révélées au nez se précisent mais Talisker est bien plus complexe. On sent l'origine "marine" mais la tourbe est présente également.
Quoique moins typée que chez les Islay.
Le gout fumé de ces derniers est quasiment absent de Talisker.

Echaudé par l'attaque brutale de Talisker, je choisis, un peu à la manière des cognacs, de le réchauffer dans le creux de la main.
Le feu brulant se calme dans les longs mouvements amples du verre.
On remarque alors que Talisker est un whisky assez gras qui laisse de belles trainées de matière sur les parois du verre.
Pour l'occasion c'est un verre tulipe à dégustation de chez Ardbeg, avec capuchon.

Nouvelle tentative en bouche après avoir longuement senti la bête se réchauffant peu à peu. La fraicheur au nez persiste. Un peu plus d'amertume aussi. Quelques notes florales discrètes.

Au palais, Talisker s'est assagi.
Il n'explose plus en bouche. Il s'épanouit.
Les notes salées et tourbées prennent le pas et envahissent le palais et la langue à cette nouvelle attaque. Mais ce que laisait présager le nez survient.
Talisker sait être rond en bouche, presque chaleureux.
Oui, Talisker est incontestablement un whisky sucré, mélé d'épices dont le poivre.
Complexe, je disais.
Pourtant l'influence maritime ne se dément pas.
Un début de finale qui me fait indubitablement penser à quelque gout très connu mais sur lequel je peine à mettre un nom. J'y vois quelque chose de cuit.
Un moment je pense à des crêpes au beurre mais déjà l'impression s'enfuit.
Complexe, je disais.

La finale se poursuit. les touches salines s'évanouissent peu à peu. La bouche est toute entière prise par la rondeur sucrée et une impression de poivre, le tout oscillant entre fraicheur, piquant et tourbe.
En dernier lieu, ne persiste que cette impression sucrée vaguement caramélisée qui maintient la bouche dans un bain sucré.
La finale est moyenneemnt longue, petit défaut du Talisker.

Conclusion.
Nez vif, piquant mais qui laisse entrevoir une certaine rondeur.
Attaque brutale en bouche qu'il est nécessaire d'encaisser voir d'adoucir avant de profiter pleinement de Talisker. J'ai choisi de le réchaufffer, mais pourquoi pas une légère dilution.
Grande complexité aromatique et gustative, le tout formant un ensemble séduisant et intéressant.
Finale moyenne dont on pouvait espérer mieux.

Mon avis.
Un bon whisky auquel j'attribuerait, si cela était possible un 3.5/5.
Un frère cadet des Islay les plus typiques dont il partage des origines maritimes et insulaires.
Un cadeau de mon épouse qui tronera dans ma collection mais à ne pas laisser à unpalais débutant dans les breuvages maltés, son explosion initiale en bouche pouvant en rebuter plus d'un.

Amicalement
JP
antoine
puis aux amandes
(Membre)
Posté le: 18/10/04 09:04 [Répondre ]
Et bien qui moi avait peur de mettre trop en note sur les pages du forum.

Je n'en aurai pas dit mieux, et pourtant quand je pars, je suis plutôt éloquant, n'est ce pas stéphane

Une superbe définition de cet élixir, il y a tout ce que j'ai ressenti , et même plus , superbe.

Si avec çà, les nons connaisseurs de cette bouteille ne veulent pas y goutter, je ne comprend plus

Je vais même de ce pas en prendre copie, tellement je trouve que ta définition s'accorde avec la mienne.

Et toi aussi alors qques fois tu as du mal à mettre des mots sur tes impressions? C'est énervant un peu non?

Antoine
IslayJP
La tourbe et l'iode! La terre et la mer! Ancien marin, tout se rejoint! :))
(Membre)
Posté le: 18/10/04 16:04 [Répondre ]
Merci M'sieur.
Oui, rageant cette impossibilité à nommer et qualifier ce qu'on est pourtant persuadé de connaître.
Comme on dit, on l'a au bout de la langue!

Amicalement
JP
antoine
puis aux amandes
(Membre)


Note: notenotenotenotenote
Posté le: 14/01/05 09:59 [Répondre ]
Une autre dégustation avant hier.

Rond , fruité, onctueux, cerise et fraize, sucré, salé un poil poivré, un velouté au palais, et très long , idéal pour remettre d'aplomb après une dure journée.

En passe de devenir mon malt préferré après avoir été , certes il y a bien des années, jeunes et ignorant sur ces joyaux que sont les singles malts, un heurk bien franc

Comme quoi on se bonnifie avec l'age
Esquibien

(Membre)


Note: notenotenotenotenote
Posté le: 03/12/06 22:11 [Répondre ]
Après tout ce qu'en a dit JP que rajouter d'autre sinon que j'aime beaucoup love
[ Haut de la page ]
<< < Page précédentePage : 1 2 Page suivante > >>

logo