logo Navigation rapide : Accueil - Articles - Tous les Whiskies - Forums

Sujet : Votre Top 5 (ou 10, comme vous voulez)
Forum Public / Le monde du whisky / Votre Top 5 (ou 10, comme vous voulez)
- Vous devez être identifié pour ajouter un message dans ce sujet
Bonjour, vous n'êtes pas identifié
S'identifier - S'inscrire - Aide
Il y a en tout 10 visiteurs en ligne :: 10 inconnus et 0 membre.
ligne
[ Ecrire une réponse ]

<< < Page précédentePage : 1 2 3 4 5 6 Page suivante > >>
[ Bas de la page - Dernier message ]
Auteur Sujet : Votre Top 5 (ou 10, comme vous voulez)
Slainthe

(Membre)
Posté le: 11/05/04 17:10 [Répondre ]
Je comprends parfaitement ton pseudo IslayJP...

Personnellement j'apprécie aussi beaucoup les whiskies de cette Ile (J'étais il y a deux semaines au Lochside Hotel à Bowmore pour 2 jours...).
Je m'étonne un peu de ton appréciation de Littlemill 8 ans.
Bon, d'accord, il a un bouchon vissé (tout comme Glenfarclas...) et c'est un Lowlands.
Je pense que les amateurs de whisky se tournent volontiers vers le spectaculaire. Et quoi de plus spectaculaire qu'un whisky bien trempé dans la tourbe et ensuite bien fumé. C'est une mode en ce moment, tout comme les finitions en bois de quelque chose.
J'ai visité les restes de Littlemill la semaine dernière. Quelle désolation. Bâtiments en ruine... Dire que c'est la plus ancienne distillerie d'Ecosse!
J'ai appris à apprécier les whiskies moins spectaculaires des Lowlands, et je dois dire que Littlemill est un des meilleurs (après Rosebank), mais nettement supérieur à un Glenkinchie (mëme dans la distiller's edition).
De là à comparer un Littlemill à un J&B ou un Bowmore de bas de gamme, je pense qu'il y a une marge...
As-tu goutté d'autres Lowlands?

Slainthe Mhtat
IslayJP
La tourbe et l'iode! La terre et la mer! Ancien marin, tout se rejoint! :))
(Membre)
Posté le: 11/05/04 18:35 [Répondre ]
Bonjour SLainthe,
Non, pas d'autres lowlands à mon actif
Je reste plus dans les Highlands, après les Islay bien sur.
Peut-être suis-je tombé sur une mauvaise bouteille ( si cela est dans le domaine du possible...) Mais je ne retenterai pas l'expérience du Littlemill de sitôt.
Par contre d'autres Lowlands, pourquoi pas.
Je dérive un peu de mon Ile de prédilection vers les Highlands, alors pourquoi ne pas descendre un peu
Je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout, apprécié le littlemill.
Pour tout dire, je fais la cuisine avec et ce n'est pas une simple vue de l'esprit.
Des conseils pour un Lowlands?
Amitiés
JP
IslayJP
La tourbe et l'iode! La terre et la mer! Ancien marin, tout se rejoint! :))
(Membre)
Posté le: 11/05/04 19:00 [Répondre ]
Question mode, pour moi c'est quand même une mode qui dure....
Pendant mes années brestoises, j'ai écumé un Comptoir Irlandais situé sur le port de commerce. Années 91-92.

Tomintoul, Knockando, Isle of Jura, Dalmore, Tormore ont été des expériences sympa mais Bowmore 12 ans m'a vite ramené dans le droit chemin. Plus qques autres sans doute oubliés dans les vapeurs maltées de mes souvenirs....
Quant à Lagavulin 16 ans, comme je le relate dans un autre post, ce fût une révélation pour moi. 1990 de mémoire. Et le début de l'aventure....

Auparavant, et c'est pourquoi je lui décerne une mention spéciale, c'est en 1989 que Macallan 18 ans (Où comment avoir l'impression de mâcher du bois brulé ) m'a ouvert la voie vers les productions maltées autres que JB, Vat 69 ou Cutty Sark. Et dire qu'à cette époque, et je l'avoue sans honte, mon whisky préféré était le Clan Campbell. Oui, oui, celui des boites de nuit!
Par contre, il m'a fallu du temps pour apprivoiser la bête de 18 printemps....

Au chapitre des flops, je pourrais aussi rajouter le Glenfiddich de base. Que je n'apprécie pas non plus et à la réputation que je trouve très surfaite. Mais bon, j'aime beaucoup le Aberlour 10 ans que d'autres n'encaissent pas...

Tout ça pour dire que je n'ai certainement pas l'ombre de ton expérience, mais je sais aussi ce que j'aime et ce que j'apprécie. Et l'inverse est aussi vrai. Heureusement pour tout le monde, il y a encore, et pour longtemps j'espère , suffisamment de productions différentes pour contenter tout le monde. Et c'est là l'essentiel, non?


Amitiés ouiskiennes
JP
Slainthe

(Membre)
Posté le: 11/05/04 20:17 [Répondre ]
Bonsoir,

Je reviens d'un assez long périple en Ecosse (5700 km) et j'ai visité une quinzaines de distilleries, parlé avec quelques-unes des figures marquantes (pour ne pas dire historiques pour certains) de l'industrie du whisky (Mark Reynier de Bruichladdich, Iain Henderson qui a dirigé 14 distilleries au cours de sa (déjà longue) vie, dont Caol Ila et Bladnoch et qui dirige actuellement Edradour, John Black, ancien directeur entre autres de Pulteney (qui est occupé à redémarrer Tullibardine), Stewart Laing (fils de Douglas Laing des séries Provenance et Old Malt Cask), etc...
Je n'irai pas jusqu'à dire que j'ai une longue expérience dans le whisky, mais mon intervention à propos des modes est un peu inspirée par mes discussions avec ces gens, après que je leur ai montré les statistiques des pages les plus visitées de mon site, où parmi les 9 pages consacrées aux distilleries, 8 concernent les distilleries d'Islay et l'autre n'est autre que Glenfiddich.
Je partage ton avis concernant Glenfiddich, et je crois que le grand mérite de cette distillerie a été d'avoir été la première à oser exporter du single malt, à une époque où cela était assimilé à de la folie furieuse, partant du principe qu'en dehors de l'Ecosse, personne ne pouvait apprécier un produit comme le single malt.
Il est vrai qu'à l'heure actuelle, malgré les centaines de bouteilles disponibles, la production de single malt ne représente qu'une petite dizaine de pourcents de l'ensemble de la production de whisky en Ecosse.
Je suis également un grand amateur de whiskies d'Islay, même si je ne partage pas trop l'enthousiasme assez général pour le Lagavulin 16 ans (perconnellement je préfère de loin le 12 ans Cask Strength qui vient d'arriver sur le marché il y a quelques mois), et je m'explique assez mal pourquoi Michael Jackson lui donne la plus haute cote de tous les malts de son bouquin (96/100)...
Question de bon marketting?
Je ne sais pas.
Si tu jettes un coup d'oeil sur ma liste de préférences, sur les 21 bouteilles ayant obtenu un 19/20, il y en a 9 en provenance d'Islay... (sachant qu'il n'y a que 8 distilleries, dont une scandaleusement fermée -pour toujours- Port Ellen).
Je ne voulais évidemment pas dire que Islay ne produit pas un des meilleurs whiskies en parlant de mode. Mais il est un fait qu'Ardbeg est très à la mode pour l'instant, et que les Classic Malts le sont aussi (donc le Lagavulin 16 ans...)
C'est vrai aussi que les Lowlands (dont il ne reste pratiquement que 3 distilleries ouvertes (Glenkinchie, Auchentoshan et Bladnoch (de façon très intermittante, avec une production minimale -par contrat avec UDV-) n'ont pas du tout la cote. Ils sont trop différents, et la douce odeur d'herbe coupée a moins de charme que l'aspect viril des puissants whiskies tourbés d'Islay ou du nord des Highlands.
Personnellement, j'apprécie beaucoup Rosebank (la version Chieftains Choice 10 ans) et Bladnoch (Fauna & Flora) et bien sûr aussi Littlemill...
Par contre j'ai d'autres bouteilles de Rosebank et de Bladnoch qui sont vraiment à chier.

Et c'est parfaitement vrai que les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas. Je me souviens d'un autre message sur ce forum à propos de Glen Moray que je n'apprécie personnellement pas trop, alors que d'autres personnes en sont dingues.

Slainthe Mhath
cedf

(Membre)
Posté le: 15/05/04 01:21 [Répondre ]
Mon top 6:

1) Macallan Cask Strength 10 ans, 57,2%
Trouvé à l'aéroport de Francfort en décembre dernier. Jamais vu en France. Il est dispo à la maison du whisky à 60euros mais je ne l'ai payé que 40.
Vraiment excellent. Toutes les caractéristiques du Macallan (en particulier les flaveurs de sherry et groseille) mais beaucoup plus marquées que les autres versions que j'ai bue (10 et 12 ans).

2) Lagavulin 16 ans.
Le premier whisky que j'ai adoré. C'est grace au lagavulin que je me suis intéressé de très prêt au whisky. Un vrai coup de foudre.

3) Highland Park 10 ans.
J'aime ses aromes de miel, sa douceur, sa pointe marine.

4) Laphroig 10 ans.
Très atypique et c'est ce qui fait son charme, pour moi.

5) Arbeg 10 ans, 46%.
C'est le plus marqué des Islay que j'ai gouté. La première fois je l'ai trouvé même trop marqué. Mais on s'y fait, et depuis j'adore.

6) Glenmorangie, les "qq chose" wood finish.
J'ai gouté le porto et le sherry. J'ai bien aimé les deux. Après un long passage pendant lequel je n'ai plus acheté que des Islay (et autre whisky cotiers) ce whisky m'a donné envie de revenir à autre chose.
Traque
Toujours à la recherche des bons coups
(Membre)
Posté le: 19/05/04 23:02 [Répondre ]
Bonsoir à tous,

je suis nouveau sur le site et commencer par donner mon classement me paraît sympa. Plutôt que faire un classement je donnerais la liste des 5 qui me plaisent le plus en fonction du temps, de mes états d'âme et des gens qui m'accompagnent

Macallan 10 ans, toute l'année, entre potes (et connaisseurs), autour d'une table, dans une discussion endiablée et assoiffante.
Lagavulin 16 ans, en hiver ou par temps froid, vautré dans le canapé, devant la télé.
Springbank 12 ans, quand il fait ni trop chaud, ni trop froid, en apéritif.
Ardbeg Uigeadail traditional strength, toute l'année, nature quand le moral n'est pas terrible, ou légèrement dilué le soir, pour enlever le stress de la journée.
Un Balvenie 12 ans ou un Oban 14 ans, par temps chaud, pour pouvoir prendre un (ou n...) apéritifs en été sans se faire allumer la tête.

Voilà ! Maintenant que je relis ce classement, je me dis qu'un Bowmore 17 ans, un Macallan 18 ans, un Oban double maturation, etc. trouveraient facilement leur place dans ce palmarès à mon gout : conclusion: 5 c'est trop peu

Bonne soirée à vous et à bientôt
IslayJP
La tourbe et l'iode! La terre et la mer! Ancien marin, tout se rejoint! :))
(Membre)
Posté le: 20/05/04 11:46 [Répondre ]
Salut Traque
Et bienvenue sur Ce site super sympa.
Dis moi une chose: comment est le Macallan 10 ans par rapport à son grand frère de 18 ans?
Et j'approuve tout à fait ton appréciation du Lagavulin!
bien installé dans un grand fauteuil type "quand j't'attrappe, j'te lache plus", devant un bon film!!!
Amitiés
JP
Fred
Distillateur
(Administrateur)
Posté le: 25/05/04 09:57 [Répondre ]
comment est le Macallan 10 ans par rapport à son grand frère de 18 ans?
Voila une question qu'elle est très bonne Et puis si quelqu'un a un avis sur le 15 ans, je prends aussi

PS: merci pour ton appréciation IslayJP, tu es un super "attaché de presse"
IslayJP
La tourbe et l'iode! La terre et la mer! Ancien marin, tout se rejoint! :))
(Membre)
Posté le: 25/05/04 23:35 [Répondre ]
A ton service, Fred
Amitiés
JP
Traque
Toujours à la recherche des bons coups
(Membre)
Posté le: 13/06/04 01:31 [Répondre ]
Bonsoir JP et désolé de ne pas avoir répondu plus tôt. Déplacements obligent.
Pour répondre à ta question, je ne suis pas un maître des dégustateurs. Je vais essayé de te communiquer ce que je ressens avec mes mots.
je ferais un pendant des 10, 12 et 18 ans. Je trouve que le 12 ans a moins de personnalité que le 10 ans. C'est à se demander s'il s'agit du même whisky. Je paraitrais prétentieux peut-être en disant que le 12 ans est fait spécialement pour le public français, comme le 7 ans pour les italiens. Rien de péjoratif dans tout cela, juste que c'est adapté à un public, comme le ketchup, par exemple. Le 18, quant à lui est un grand whisky, complexe, dont les caractéristiques sont j'en conviens très au dessus de la moyenne. Mais de ce fait, je n'en bois que dans les grandes occasions et j'ai du mal à en boire deux d'affilée, du fait de sa puissance. Le 10 ans, lui, c'est toute autre chose. Pour moi, c'est le plaisir à l'état pur. Souple et agréable, pas trop corsé ni trop fade, un équilibre parfait. C'est d'ailleurs un problème, car il m'est arrivé à plusieurs reprises, de voir une bouteille partir à deux ou trois loustics de mon acabit dans une discussion autour d'une table, et cela sans s'en apercevoir (sauf au moment de se lever )
J'espère que j'ai répondu à ta question. Si tu attends quelque chose de plus technique (fumé, tourbé, caramel, etc..), je ne sais pas faire pour l'instant, mais je persévère ...
A la prochaine
Patrick
glenscorff
un biniou, un single malt, les embruns dans la face, et nous voilà revigoré...
(Membre)
Posté le: 19/06/04 19:13 [Répondre ]
Bonjour à tous, je rentre de mer (100 jours ...)
après une escale à GOA en Inde , où j'ai découvert un single malt local,
le McDowell's vieilli en fut de chêne, titrant 42.8°, sans indication d'age...agréablement surpris mais peut etre un peu trop sucré...

sinon pour le classement :
the balveny 10 ans , mais je n'en trouve plus , donc le 12 port wood
ardbeg 17 ans,
glen morray 17
macallan 12
laphroaig et talisker, je n'arrive pas à les séparer
[ Haut de la page ]
<< < Page précédentePage : 1 2 3 4 5 6 Page suivante > >>

logo